Eloundou au Cabaret la Réserve à Yaoundé

Eloundou Paul Sébastien était à la Bass ce que Miles Davis était à la trompette et Django Reinhardt à la guitare. Le talentueux bassiste est décédé mercredi 18 octobre 2017 à Yaoundé, aux alentours de 20 h au Centre hospitalier universitaire. Il a été emporté à 57 ans par une insuffisance rénale. Juste après sa disparition, son coéquipier Victorien Esono fait un post sur Facebook « Pourquoi tu nous fais ça » ? Pourtant quelques jours avant, il nous rassurait sur l’amélioration de l’état de santé d’Eloundou.
Multidimension
Au fils des années, celui que l’on appelle aussi "A la bass", "Jazz" ou "Michigan", s’est imposé comme une référence de la basse. Non pas seulement au Cameroun, mais à l’échelle mondiale. Il a accompagné les grosses pointures de la musique. Plusieurs fois, il a représenté son pays hors des frontières. En Allemagne, au Japon, Au Etats-Unis… Il a aussi inspiré, beaucoup inspiré beaucoup de générations de bassistes. Multidimensionnel, Eloundou jouait aussi facilement "Hôtel California" des Eagles à la "Bêtise de K’tino". En effet, Jazz, blues, bikutsi, makossa, assiko, high life, n’avaient pas de secret pour lui.
Philanthrope, Cascade, la Reserve...
Le musicien n’avait pas pour autant la grosse tête. Sa simplicité et son humilité tranchait avec l’énergie dont il était coutumier, une fois sa basse à la main. Et, il se décrivait comme un élève permanent, pas un maître. Son doigté musical est le fruit une longue histoire d’amour avec la musique et son groupe les "Vibrations". Mais surtout une expérience acquise dans les cabarets.
En effet, l’amour d’Eloundou pour la musique débute dans les années 70. Il a mené sa carrière en autodidacte. Au Philanthrope déjà il se fait remarquer à la basse aux côtés de Moustick Ambassa. L’aventure se poursuit à Cascade, Madison et ces dix dernières années à la Reserve, un ancien cabaret très fréquenté à Yaoundé. Eloundou meurt deux après Mayo, son chef d’orchestre dans le groupe les Vibrations. Un quinzaine d’années plutôt, Tino Mbarga, un autre membre du groupe les Vibrations, nous quittait.
Cathy Yogo

Eko Roosevelt & les vibrations