Moustick Ambassa, musicien

moustick ambassa

 " La mort d'Eloundou interpelle les musiciens"

Le Cameroun est une grande nation de bassiste. Nous en perdons un autre. J’offre à Eloundou sa première basse de la marque Michigan. D’où son surnom. C’était ma contribution aux efforts de ce grand travailleur et bassiste de talent. La mort d’Eloundou doit interpeller les gouvernants et les musiciens camerounais.

Camille Zeyang, musicien

camille abanda

 "Talentueux et disponible"

C’était quelqu’un d’introverti, génie de la basse. Il a toujours été disponible pour nous, musiciens de la diaspora, quand nous arrivions au pays faire la jam précoce. Eloundou c’est le philanthrope avec beaucoup de souvenirs.

 

Jules Nyankam

Jules Nyankam, ingénieur de son

"Vivement une école de musique au Cameroun"

Avec le décès Michigan, c'est une génération de bons musiciens qui disparaît. Vivement une école de musique pour que les anciens transmettent leurs connaissances aux plus jeunes. Voilà deux ténors du groupe vibrations qui disparaissent.

Propos receuillis par Cathy Yogo